Actualités

Les 260 cabarets français ne sont pas encore à la fête.

Les 260 cabarets français ne sont pas encore à la fête

Les 260 salles de France dont 160 en région, de toutes tailles, réalisaient 220 millions d’euros de chiffre d’affaires avant la pandémie et recevaient 3 millions de spectateurs par an. Mais l’activité est tombée à 40 millions en 2020, avec 55 millions prévus cette année.

Certains viennent à peine de rouvrir, comme le Crazy Horse. D’autres tournent seulement quelques jours par semaine, comme le Lido ou le Moulin Rouge, qui n’a pas encore remis ses cuisiniers aux fourneaux de son restaurant. « Habituellement, 85 % de nos clients sont parisiens et provinciaux, 15 % nord et sud-américains, européens, asiatiques. Mais pour l’instant, nous avons abandonné la prospection internationale. Il y a néanmoins de bonnes perspectives pour les fêtes de fin d’année, mais les réservations sont tardives », explique Jean-Victor Clérico, directeur général du Moulin Rouge. La jauge de 850 places est volontairement limitée à 600 pour rassurer les clients jusqu’au 15 novembre.

La suite dans le journal Les Echos